Maintien de l'humidité

Il a été établi qu'un milieu humide au niveau de la plaie favorisait la cicatrisation en activant de la granulation et le débridement par autolyse9.
. Cependant, un degré d'humidité adéquat doit être maintenu pour éviter que le lit de la plaie ne s'assèche ou ne s'humidifie trop, auquel cas la cicatrisation pourrait être retardée.

Le choix du pansement doit être réalisé de façon à maintenir l'humidité et à créer des conditions de cicatrisation optimales. Dans le cas d'une plaie chronique telle qu'un ulcère du pied diabétique (UPD), les exsudats contiennent des enzymes qui entravent le processus de cicatrisation.  Pour maintenir un niveau d'humidité optimale de la plaie tout en empêchant la macération de la peau périlésionnelle, le pansement doit avoir certaines propriétés indispensables.

Les pansements doivent absorber et retenir les exsudats, éloigner les exsudats nocifs des plaies chroniques de la peau périlésionnelle, être efficaces en cas d'application sur les points d'appui de la plante du pied, être faciles à retirer et être économiques. Les pansements microadhérents permettent de minimiser les désagréments sur le lit de la plaie.