Éléments clés de la prévention

Les éléments clés de la prévention, adaptés du Comité consultatif Américain pour les escarres (NPUAP) et du Comité consultatif Européen pour les escarres (EPUAP). Prévention et traitement des escarres : directives en matière de pratique clinique. Washington DC : Comité consultatif Américain pour les escarres ; 20091

  • Évaluation des risques : non seulement il est nécessaire de mettre en place une politique d'évaluation des risques de manière structurée, mais il est également important que l'équipe de soins soit formée à l'utilisation et aux principes de base des problématiques liées aux escarres. Toutes les évaluations des risques doivent être documentées avec soin, et des ré-évaluations doivent être menées.
  • Évaluation de la peau : des caractéristiques de la peau telles que l'humidité peuvent augmenter le risque de lésion. C'est pourquoi il est nécessaire de réaliser une évaluation de la peau dans le cadre de l'évaluation globale des risques, et de mettre en œuvre toutes les précautions nécessaires.
  • Nutrition : les étapes clés sont l'évaluation du statut nutritionnel, la consultation d'un diététicien si nécessaire pour une prise en charge nutritionnelle, et l’évaluation de l'état d'hydratation.
  • Repositionnement : une étape cruciale pour réduire l'impact de la pression. La fréquence dépendra de l'état de santé global du patient, de l'état de sa peau et des surfaces de support in situ. Le repositionnement doit être effectué de manière à soulager ou redistribuer la pression tout en évitant les forces de cisaillement/ de friction. Envisager une position allongée sur le côté inclinée à 30 degrés. S'assurer que la documentation est effectuée avec précision et que l'équipe de soin est formée correctement.
  • Surfaces de support : sélectionner le dispositif approprié selon les contraintes individuelles. Il est nécessaire d'effectuer une réévaluation régulière, et de porter une attention particulière aux talons en les soulageant complètement de pression, si possible, à l'aide de coussins positionnés correctement. Remarque : Le NPUAP a défini les caractéristiques des différentes surfaces de support.
  • Considérer les implications de groupes spécialisés (par exemple des patients allant subir une intervention chirurgicale, les personnes âgées, les patients dans un état critique et la population pédiatrique) : tous ceux-ci ont besoin de soins supplémentaires.