Réchauffement du patient

L'hypothermie: les risques

Par: Mölnlycke Health Care, mai 21 2014Publié dans: Réchauffement du patient

L’hypothermie est une complication connue et fréquente, qui peut se produire avant, pendant ou après l’intervention.

Ceci peut entraîner: 

  • Un risque accru de complications médicales telles que des complications cardiovasculaires et une hémorragie plus importante impliquant un risque majoré de morbidité
  • Un risque accru d’infections de plaies postopératoires
  • Une plus longue durée de traitement ou une hospitalisation plus longue, ce qui induit des frais supplémentaires
  • De l’anxiété et de l’inconfort pour le patient 1

 

Cliquez ici pour recevoir plus d'information sur le réchauffement du patient.

 

Les conséquences économiques de l’hypothermie – Préchauffement pour la prévention des infections:


Les patients atteints d’une légère hypothermie développent trois fois plus d’infections du site opératoire (ISO) que les patients normothermiques. Les patients développeront une ISO, ce qui entraîne à la fois des coûts de traitement et un allongement des séjours hospitaliers. Une estimation prudente des coûts par ISO est de 2.650 €2.

Un réchauffement péri-opératoire approprié permet de réduire les ISO de 25 à 30 %, et potentiellement de générer des économies pour un hôpital2.

Cliquez ici pour plus d'informations concernant l'hypothermie péri-opératoire  

L’importance du réchauffement

L’hypothermie peropératoire involontaire est une complication fréquente. L’administration d’anesthésie peut provoquer une vasodilation, ce qui entraîne une baisse de température centrale du patient. En effet, une redistribution de la chaleur corporelle se produit du centre vers la périphérie, mieux connu sous le terme d’hypothermie de redistribution. 81% de la baisse de température pendant la première heure de l’anesthésie est provoquée par l’hypothermie de redistribution. La température centrale baisse en moyenne de 1 à 1,5 C° endéans la première heure après l’induction.

 
Grâce à un réchauffement actif de 30 minutes avant le début de l’intervention, la différence de température entre le noyau et la périphérie se réduit.  Le préchauffement réduit l’impact de l’hypothermie de redistribution. 
En pratique, le préchauffement n’est que rarement ou pas appliqué. Les patients reçoivent un molton qui se refroidi déjà après 5 minutes. Les systèmes de préchauffement ne sont pas utilisés à cause des restrictions en ce qui concerne la facilité d’emploi, la mobilité et le nombre restreint d’appareils disponibles. 
Durant les opérations, l’on emploie des systèmes de réchauffement actifs pour des interventions qui durent au moins 60 à 90 minutes. Néanmoins, plusieurs directives recommandent le réchauffement actif pour des interventions dès 30 minutes.

 
Sans préchauffement actif, les systèmes de réhauffement ne peuvent pas compenser la perte de température durant la première heure de l’opération. Ce qui veut dire que les interventions de plus courte durée, c’est-à-dire entre 30 et 120 minutes, bénéficient également du préchauffement actif.

Share this

Preuve clinique
Preuve clinique

Une étude vidant à évaluer la sûreté et l'efficacité de la couverture auto-chauffante...

L'hypothermie peri-opératoire
L'hypothermie peri-opératoire

L’hypothermie péri-opératoire est déclarée lorsque...

Rapport scientifique Dr Sessler & Dr....
Rapport scientifique Dr Sessler & Dr. Raeder

Rapport scientifique : “How to improve your patient...

Etude multi-centre - Prof. Dr. Van De...
Etude multi-centre - Prof. Dr. Van De Velde et Dr. E. Van Gerven

Une étude randomisée sur la prévention de l’hypothermie...

Intéressé par l’opinion des experts...
Intéressé par l’opinion des experts au sujet de la gestion de température?

Vous êtes sans aucun doute déjà persuadé de l’importance...

Etude Honar (2013): 1/3 des patients...
Etude Honar (2013): 1/3 des patients en hypothermie malgré un réchauffement actif

Le service d'anesthésie attache beaucoup d'importance...

Formation en ligne: l'hypothermie péri-opératoire...
Formation en ligne: l'hypothermie péri-opératoire

L’hypothermie péri-opératoire involontaire est néfaste....