<p>Réchauffement du patient </p>

Réchauffement du patient 

Les risques et conséquences de l'hypothermie

L’hypothermie est une complication connue et fréquente, qui peut se produire avant, pendant ou après l’intervention.

Ceci peut entraîner: 

  • Un risque accru de complications médicales telles que des complications cardiovasculaires et une hémorragie plus importante impliquant un risque majoré de morbidité1
  • Un risque accru d’infections de plaies postopératoires
  • Une plus longue durée de traitement ou une hospitalisation plus longue, ce qui induit des frais supplémentaires
  • De l’anxiété et de l’inconfort pour le patient 1

 

Les conséquences économiques de l'hypothermie

Les patients atteints d’une légère hypothermie développent trois fois plus d’infections du site opératoire (ISO) que les patients normothermiques. Les patients développeront une ISO, ce qui entraîne à la fois des coûts de traitement et un allongement des séjours hospitaliers. Une estimation prudente des coûts par ISO est de 2.650 €.2

Un réchauffement péri-opératoire approprié permet de réduire les ISO de 25 à 30 %, et potentiellement de générer des économies pour un hôpital.2

Cliquez ici pour plus d'information sur l'hypothermie periopératoire.

Références

  1. Barash PG (ed). ASA Refresher Courses in Anesthesiology. 1993; 21: Ch 7.
  2. Inadvertent perioperative hypothermia. Costing report implementing NICE guidance. NICE clinical guideline 65.2008.

 

Share this