La Thérapie par Pression Négative (TPN) peut être douloureuse.

La Thérapie par Pression Négative mise en lumière

Pour les plaies chroniques et aiguës, les nouvelles technologies ont abouti à de grandes améliorations. La TPN, par exemple, constitue une méthode de traitement efficace qui a fait ses preuves.

Pourtant, jusqu'à présent, les systèmes de TPN n'ont pas donné la priorité à l'atténuation de la douleur et du traumatisme cutané. Les films adhésifs de fixation agressifs qui sont utilisés pour assurer l'étanchéité à l'air peuvent être très douloureux au moment du retrait du pansement, puisqu'ils accrochent et irritent la peau. Certains films adhésifs peuvent également provoquer des phlyctènes douloureuses.1

Avance est un système de TPN avec Safetac qui permet d'éviter les douleurs et les traumatismes cutanés inutiles. Le film Avance et le joint d'étanchéité Mepiseal®, tous deux issus de Safetac, aident à protéger la zone périlésionnelle contre la macération3, évitent l'arrachement de la peau lors du renouvellement des pansements4 et contribuent à éviter la formation de phlyctènes douloureuses5.

La TPN restreint souvent la mobilité et elle peut aussi affecter la qualité de vie

Pour beaucoup de patients, le traitement des plaies difficiles et douloureuses avec la TPN est synonyme de longues périodes d'hospitalisation, accompagnées d'une mobilité restreinte liée au branchement permanent à une pompe encombrante.

Avance permet aux patients d'utiliser le même système de TPN à domicile, comme à l'hôpital. Avec un fonctionnement et des instructions simples pour les patients comme pour le personnel soignant, ce système léger et portable redonne au patient une certaine liberté de mouvement.

NoImage

(mm:ss)

La TPN peut être douloureuse pour les patients

Les systèmes de TPN qui ne font pas attention à la réduction de la douleur et du traumatisme cutané peuvent utiliser des films de fixation adhésifs agressifs pour assurer l'étanchéité à l'air.

Très douloureux lors du retrait du pansement (décollement et irritation de la peau), certains de ces films adhésifs peuvent aussi occasionner des phlyctènes douloureuses.2

L'Union mondiale des sociétés de plaies et cicatrisations (WUWHS) recommande d'évaluer systématiquement la douleur et de choisir un pansement atraumatique pour la plaie et la peau périlésionnelle2.

Plusieurs études ont montré que l'utilisation de Mepitel comme interface entre la mousse et le lit de la plaie éviterait la prolifération des tissus de granulation dans la mousse et minimiserait la douleur au retrait.

NoImage

(mm:ss)

Avance, pour une TPN plus pratique et moins douloureuse.

Le système englobe tous les types de plaies, en milieu hospitalier ou à domicile, ce qui facilite la transition pour les patients. La réduction des besoins de formation des infirmières représente également un gain de temps et d'argent.

Le système de TPN Avance, léger, portable et pourvu d'une station d'accueil unique, laisse une liberté de mouvement aux patients.

Les kits de pansements Avance contiennent l'interface siliconée issue de la technologie Safetac, qui permet de minimiser la croissance dans la mousse et d'éviter toute douleur superflue dans le cadre de la TPN.

Mepiseal® est un joint d'étanchéité flexible et facile à utiliser qui s'adapte parfaitement à la peau, en formant un joint pour éviter la diffusion de l'exsudat.  Parfait lorsque vous avez besoin d'une fixation et d'une étanchéité optimales, par exemple des zones de plaies difficiles à panser. Mepiseal assure une adhésion efficace tout en permettant un retrait indolore et sans arracher la peau.4

Références

1 Dykes PJ et al. Effect of adhesive dressings on the stratum corneum of the skin. Journal of Wound Care 2001;10(2):7-10>

2 Howell et al. Blister formation with negative pressure dressings after total knee arthroplasty. Current orthopaedic practice. March/April 2011, Vol 22, No 2

3 Principles of best practice: Minimising pain at wound dressing related procedures. A consensus document. London: MEP Ltd, 2004

4 Data on file

5 Dykes, P.J., Heggie, R., Hill, S.A. (2001) effects of adhesive dressings on the stratum corneum of skin. Journal of Wound Care 10(2): 7-10.

Share this

Plus de solutions